Avant de parler des étapes, nous allons voir ce que les mots “mélange” signifient et changent. Une assiette de pommes de terre aux légumes verts mélangés est un mélange, entre autres, de céleri-rave, de noix de pécan et de laitue. Cela ne fait pas de différence dans la demande que nous incluons nos fixations ; cependant, dans le cas où nous avons un mélange à notre loquet qui est 4-5-6, alors la demande est critique.

Au cas où la demande ne changerait pas, nous avons alors un mélange, au cas où la demande changerait, nous avons alors une étape. On pourrait dire qu’une étape est un mélange demandé.

La quantité d’étapes de n articles pris r à la fois est contrôlée par la formule d’accompagnement :

P(n,r)=n !(n-r) !

n ! se lit n factoriel et signifie tous les nombres de 1 à n multipliés, par exemple

5!=5⋅4⋅3⋅2⋅15!=5⋅4⋅3⋅2⋅1

Ceci est lu en cinq facteurs. 0 ! est défini comme 1.

0!=1

Modèle

Un code comporte 4 chiffres dans une demande particulière, les chiffres sont compris entre 0 et 9. Quel est le nombre d’étapes différentes dans le cas où un chiffre ne peut être utilisé qu’une seule fois ?

Un code à quatre chiffres peut être compris entre 0000 et 9999. Il y a désormais 10 000 mélanges si chaque chiffre peut être utilisé plus d’une fois, car on nous dit dans l’enquête qu’un seul chiffre pourrait être utilisé une fois qu’il limiterait le nombre de mélanges. Pour décider du nombre d’étapes, nous intégrons nos qualités dans notre équation :

P(n,r)=10 !(10-4)!=10⋅9⋅8⋅7⋅6⋅5⋅4⋅3⋅2⋅16⋅5⋅4⋅3⋅2⋅1=5040

Dans notre modèle, la demande de chiffres était significative, si la demande ne faisait pas de différence, nous aurions ce qui est la signification d’un mélange. Le nombre de mélanges de n articles pris r à la fois est contrôlé par la formule d’accompagnement :

C(n,r)=n !(n-r)!r !