Qu’est-ce que la moyenne géométrique ?

La moyenne géométrique est la normale d’un grand nombre d’éléments, dont l’estimation est généralement utilisée pour décider des conséquences de l’exposition sur la spéculation ou le portefeuille. Elle est en fait caractérisée comme “le nième résultat de la racine de n nombres”. La moyenne géométrique doit être utilisée lorsque l’on travaille avec des taux, qui sont obtenus à partir de valeurs, alors que la moyenne standard de la méthode de calcul des nombres fonctionne avec les qualités elles-mêmes.

La moyenne géométrique est un outil important pour calculer l’exécution des portefeuilles pour une raison quelconque, mais l’une des plus remarquables est qu’elle tient compte des impacts de l’intensification.

L’équation de la moyenne géométrique est

R2​=[(1+R1)(1+R2)…(1+Rn)]1/n-1

:∙R1…Rn sont les rendements d’un actif (ou autre

observations pour le calcul de la moyenne).

Instructions pour le calcul de la moyenne géométrique

Pour calculer l’enthousiasme croissant en utilisant la moyenne géométrique de l’arrivée d’une spéculation, un spécialiste financier doit d’abord vérifier l’enthousiasme de la première année, qui est de 10 000 $ augmenté de 10 %, soit 1 000 $. La deuxième année, la nouvelle somme principale est de 11 000 $, et 10 % de 11 000 $ équivaut à 1 100 $. La nouvelle somme principale est actuellement de 11 000 $ en plus de 1 100 $, soit 12 100 $.

La troisième année, la nouvelle somme principale est de 12 100 $, et 10 % de 12 100 $, soit 1 210 $. Vers la fin des 25 ans, les 10 000 $ se transforment en 108 347,06 $, soit 98 347,05 $ de plus que la première spéculation. La voie la plus simple est d’augmenter la tête actuelle d’un ou plusieurs coûts de financement, et ensuite de porter le facteur au nombre d’années aggravées. Le compte est de 10 000 $ × (1+0,1) 25 = 108 347,06 $.

Que signifie le terme “géométrique” ?

La moyenne géométrique, à laquelle il est parfois fait allusion en tant que taux de développement annuel aggravé ou rythme de retour pondéré dans le temps, est le rythme de retour normal d’un grand nombre de qualités déterminées à utiliser les résultats des termes. Je ne comprends pas ce que cela signifie ? La moyenne géométrique prend quelques qualités, les augmente ensemble et les fixe à la puissance 1/nième.

Par exemple, l’estimation de la moyenne géométrique peut être comprise efficacement avec des nombres simples, par exemple, 2 et 8. Si, par hasard, vous augmentez 2 et 8, prenez alors la racine carrée (le contrôle ½ puisqu’il n’y a que 2 nombres), la réponse appropriée est 4. Néanmoins, lorsqu’il y a de nombreux nombres, il est progressivement difficile de le vérifier, sauf si une machine à additionner ou un programme pour PC est utilisé.

Plus l’horizon temporel est étendu, plus les progrès vers le devenir sont fondamentaux et plus l’utilisation de la moyenne géométrique est adaptée.

L’avantage fondamental de l’utilisation de la moyenne géométrique est que les sommes réelles apportées ne doivent pas être connues ; l’estimation est entièrement centrée sur les chiffres d’arrivée eux-mêmes et présente un examen “cohérent” lorsqu’on jette un coup d’œil à deux choix d’aventure sur plus d’une période. Les méthodes géométriques seront toujours un peu plus petites que la moyenne de jonglage des nombres, qui est une normale simple.

PRINCIPALES VOIES D’ACCÈS

La moyenne géométrique est le rythme normal de retour d’un grand nombre de qualités déterminées à utiliser les résultats des termes.

Il convient mieux à un arrangement qui montre une relation séquentielle. Ceci est particulièrement valable pour les portefeuilles de spéculation.

La plupart des rendements de la finance sont corrélés, notamment les rendements des obligations, les rendements des actions et les primes de risque du marché.

Pour les nombres imprévisibles, la normale géométrique donne indéniablement une estimation de plus en plus exacte du rendement réel en considérant l’exacerbation d’une année sur l’autre qui lisse la normale.

Cas de la moyenne géométrique

Si vous avez 10 000 dollars et que vous êtes payé 10 % d’enthousiasme sur ces 10 000 dollars pendant longtemps, la mesure de l’intrigue est de 1 000 dollars pendant longtemps, soit 25 000 dollars. Quoi qu’il en soit, cela ne tient pas compte de l’intrigue. En d’autres termes, le calcul prévoit que vous êtes payé pour l’enthousiasme sur les premiers 10 000 $, et non sur les 1 000 $ qui y sont ajoutés régulièrement. Dans le cas où le spécialiste financier est enthousiasmé par l’intrigue, il est fait allusion à une intensification de l’intérêt, qui est déterminé à utiliser la moyenne géométrique.

L’utilisation de la moyenne géométrique permet aux examinateurs de s’assurer de l’arrivée d’une entreprise dont l’enthousiasme pour l’intrigue est payé. C’est l’une des explications que les directeurs de portefeuille encouragent les clients à réinvestir leurs profits et leurs revenus.

La moyenne géométrique est également utilisée pour les formules de flux monétaires en valeur actuelle et en valeur future. La moyenne géométrique de rendement est spécifiquement utilisée pour les investissements qui offrent un rendement composé. Pour revenir à l’exemple ci-dessus, au lieu de réaliser seulement 25 000 $ sur un investissement à intérêt simple, l’investisseur réalise 108 347,06 $ sur un investissement à intérêt composé. L’intérêt ou le rendement simple est représenté par la moyenne arithmétique, tandis que l’intérêt ou le rendement composé est représenté par la moyenne géométrique.