Coursera Learner working on a presentation with Coursera logo and
Coursera Learner working on a presentation with Coursera logo and

Les programmeurs et les data scientists utilisent principalement le terme pseudocode pour les tâches de programmation et d’apprentissage automatique. Par le biais du pseudocode, un programmeur représente ses codes et son implémentation pour mettre en place un algorithme. En bref, on peut dire que le pseudocode est une représentation d’un algorithme. La principale raison d’utiliser le pseudocode est d’aider un autre programmeur à interpréter le code, même avec peu de connaissances. Le sens littéral du pseudocode est un faux code. Il représente les codes d’une manière telle que même les profanes peuvent comprendre la structure de l’algorithme.

L’algorithme est une séquence construite logiquement pour effectuer une action ou une approche pour résoudre un problème spécifique. Un programmeur peut résoudre de nombreux problèmes en mettant en œuvre un algorithme. Vous pouvez utiliser des expressions verbales naturelles ou des annotations techniques pour construire un algorithme. Mais le pseudocode est une simple explication ou un texte informatif en anglais simple. Il ne comprend aucune syntaxe, contrairement au langage de programmation. Votre ordinateur ne peut pas interpréter ou compiler ce texte, qui n’est donc valable que pour les autres programmeurs.

Avantages de l’utilisation du pseudocode

1. Améliore la lisibilité

Il existe diverses situations dans lesquelles un programmeur doit collaborer avec différents professionnels. Il peut s’agir de gestionnaires, de partenaires commerciaux, de mathématiciens, etc. Ils peuvent avoir des difficultés à comprendre le langage complexe utilisé pour construire l’algorithme. Par conséquent, le développeur utilisera un pseudocode en arrière-plan pour que ces professionnels puissent comprendre. Cela permet à des personnes de professions différentes de comprendre les mécanismes. On peut également dire que le pseudo-code supprime la barrière du langage pour qu’un profane puisse comprendre facilement et efficacement le code.

2. Simplifier la construction du code

Un programmeur peut simplifier son processus de codage avec l’aide du pseudocode. Il peut commencer par écrire le pseudocode tout en construisant l’algorithme. Une fois qu’il trouve le pseudo-code satisfaisant, il peut le convertir en code réel avec la syntaxe. En outre, la conversion par ce processus apportera cohérence et précision dans le codage.

3. Passerelle entre le code et l’organigramme

Les programmeurs écrivent généralement le code après avoir conçu l’idée sur un organigramme. La conversion peut parfois être difficile. En ajoutant du pseudo-code entre ces deux étapes, vous pouvez rendre la transition plus douce et plus rapide. En outre, le résultat final sera conforme à vos exigences.

Conseils pour écrire du pseudo-code

Voici quelques conseils pour commencer à écrire du pseudo-code :

– En organisant les tâches dans une séquence, vous pouvez commencer à écrire le pseudocode.
– Rédigez maintenant une déclaration qui définit le but ou l’objectif principal. Par exemple, utilisez ce programme pour vérifier si le nombre est pair ou impair.
– Vous devez nommer les conventions de manière appropriée. Chaque lecteur suit les instructions telles qu’il les voit. Comme les lecteurs peuvent avoir peu de connaissances sur les codes, ils se concentreront sur la dénomination. Il faut donc que le nom soit distinct et simple.
– Suivez le système de casse approprié. Par exemple, les consonnes doivent être en majuscules, les variables en minuscules et les méthodes en CamelCase.
– Comme vous ne connaissez pas le public qui lira le pseudocode que vous écrivez, vous ne devez pas le compliquer. Elaborez le contexte et expliquez chaque étape pour le débutant.
– Suivez la même méthode pour écrire les structures de programmation standard, notamment ” while “, ” for “, ” if-then “, ” cases “, que pour la programmation.
– Veillez à ce que tout ce que vous écrivez en pseudocode soit clair et complet. Non seulement vous, mais un débutant complet peut également comprendre le texte que vous écrivez.
– Votre technique de pseudo-écriture doit être différente de celle du codage. Vous devez être aussi simple et compréhensible que possible pour qu’un profane puisse saisir l’idée. Évitez simplement d’inclure des termes techniques.

Règles d’écriture du pseudo-code

En écrivant le pseudocode, chacun a un style différent. Comme le pseudo-code est destiné à être lu par des humains et non à être interprété par l’ordinateur, vous pouvez être plus présentable. Il n’y a pas beaucoup de règles à suivre. Cependant, le principal défi lors de l’écriture d’un pseudocode est d’écrire de manière universelle, claire et complète. Vous trouverez ci-dessous quelques règles pour rendre le pseudocode cohérent :

– Mettez la majuscule à vos premiers mots.
– Chaque ligne doit être constituée d’une seule déclaration.
– Essayez d’améliorer la lisibilité, montrez la hiérarchie et les constructions imbriquées.
– La fin des sections multilignes doit inclure END comme mot-clé tel que ENDWHILE ou ENDIF, et autres.
– Les déclarations de votre langage de programmation doivent être indépendantes.
– N’utilisez pas le domaine de dénomination de l’implémentation. Au lieu de cela, vous devriez utiliser le domaine du problème. Par exemple, vous devriez ajouter le nom de famille comme premier nom au lieu d’ajouter collectivement le nom pour le prénom et le nom de famille.
– Il doit être concis, simple et lisible.

Vous pouvez améliorer la lisibilité de votre pseudocode en suivant ces règles. En gardant ces règles à l’esprit, vous pourrez facilement distinguer un pseudocode bien écrit d’un pseudocode incompréhensible.

Conclusion

De nombreux programmeurs ayant une formation en informatique ont peut-être entendu parler du pseudocode, mais seuls quelques-uns comprennent ce qu’il signifie. Lors de l’apprentissage du pseudocode, de nombreux étudiants ne comprennent pas l’utilité de ce texte. Lorsqu’ils s’interrogent sur son importance, ils demandent généralement pourquoi ils écrivent le code deux fois. Le pseudocode peut ne pas être nécessaire pour les problèmes simples. En revanche, si vous rencontrez un problème complexe, vous devez écrire le pseudocode.

Au fur et à mesure que vous développez votre carrière dans ce domaine, vous commencerez à travailler sur des projets compliqués. C’est à ce moment-là que le pseudocode rendra le processus d’écriture du code plus facile, et que vous pourrez facilement identifier les problèmes de conception. Ces problèmes sont particulièrement fréquents pendant la phase de développement de l’algorithme.

Par conséquent, vous pouvez réduire les efforts et gagner du temps tout en évitant les erreurs et en corrigeant les bugs. En outre, le pseudo-code permet aux programmeurs de communiquer efficacement avec leurs clients et d’autres personnes d’horizons différents. Il ne comprend pas de syntaxe compliquée et transmet l’idée de manière simple.

En construisant un pseudocode concis, clair et direct, vous pouvez mettre en œuvre vos idées en douceur. La plupart des programmeurs sous-estiment l’efficacité de cet outil. Si le guide ci-dessus vous a été utile, vous comprenez maintenant l’importance du pseudocode. Alors, commencez à l’utiliser pour vos projets quotidiens.